Jump to content

KruL

Members
  • Content Count

    356
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    24

Everything posted by KruL

  1. Yep, Railclone marcherait bien aussi en cas de répétition.
  2. Hey fellows, Il suffisait en réalité d'un message posté ici, et d'une semaine de vacances, pour que je sois enfin payé pour mon travail. Bien. La prochaine fois, je crois que je commencerai par là. Bonne semaine, KruL
  3. Ok les mecs, merci pour toutes vos réponses, c'est très instructif. On ouvrira à l'occasion un autre sujet concernant la création d'une structure/association/syndicat/ordre, pour se défendre et se fédérer (contre le RSI ? ) Concernant ma problématique, il se trouve que concomitamment à notre débat ici, il s'est ouvert une discussion "à haut niveau" entre mon client parisien et les instances dirigeantes à NYC, et que peut être les choses sont plus complexes qu'il n'y parait. Une sombre histoire de validation et d'approbation finale non avérée sur les derniers rendus de la Master Bedroom, que pour ma part, j'estimais ne pas avoir terminés. Quelqu'un, quelque part, n'avait pas validé... J'espère une résolution positive et rapide, je vous tiendrais informés pour la peine Et alors, sur l'histoire du devis signé, et de l'avance sur commande... Je comprends chaque argument avancé, et ça semble en effet être le plus sain pour un bon fonctionnement. J'ai essayé, je n'y arrive pas, et je pense que je n'y arriverais pas. Un accord oral, ou écrit vite fait par mail, m'a toujours suffit et je sens que je vais me prendre des "te plains pas si t'as des impayés" ouais vrai, je me plaindrais pas Pour tout dire, ça m'est arrivé 2 fois en 10 ans d'être en situation d'impayé : une fois avec un client que j'aimais bien, lui même en situation financière délicate, et je regrette de ne plus travailler avec parce que la relation était bonne, et du coup, on faisait du bon boulot. Ce client n'a plus jamais osé m'appeler, même après que je l'ai relancé (pas au sujet de la facture impayée). Une autre fois en revanche, ça s'est très mal passé, et j'ai décidé moi même de m'assoir sur mes honoraires, et de ne pas terminer le projet, tellement la connerie et la mauvaise foi avaient atteint une taille énorme en face. Je lâche le nom : Sarah Lavoine, Paris. Jamais elle en direct, mais son équipe de bras cassés. Si l'un d'entre vous chope un projet avec eux un jour, alors oui faites un devis/contrat très clair, surtout sur ce que vos prestations couvrent et jusqu'où les modifications sont possibles sans surcout. Voilà bon, je diverge mais comme je ne poste pas souvent, je me permets Sur ce bon weekend à tous, je me tire au ski pour une semaine *_* Et merci encore pour vos conseils éclairés.
  4. Arf... Traite moi de naïf, mais je ne fais jamais signer de contrat... Sur la première prestation, il m'ont réglé une avance de 20% à la commande, ça a suffit à gagner ma confiance. Et puis, je travaille depuis 10 ans avec mon client parisien, en qui j'ai toute confiance pour le coup. Je pensais que... le client de mon client... tout ça... Ok pour le lawyer de NY, je pense que je verrais ça en dernier recours. Et je ne suis pas sûr que mes honoraires à régler couvrent ses honoraires ^^ Pour les rendus et leur teinte jaune/orangée... oui oui, "ambiance + chaude" demandée... (excepté pour la cuisine). Merci pour ta réponse
  5. Bonjour à tous, Je me présente puisque c'est (presque) mon premier post ici. Je suis Julien alias KruL (sic), indépendant dans la 3D depuis plus de 10 ans. Je bosse essentiellement sur des intérieurs, mes clients étant plutôt des décorateurs que des architectes. J'étais très présent sur les forums "avant", coup de main et commentaires sur les rendus, tests de nouvelles versions (etc...) et puis la passion de l'avant garde logicielle et globalement de la 3D archi s'est un peu éteinte, je suis donc devenu un lecteur de forum. Je suis très régulièrement ce forum là, puisque les sujets sont à la fois intéressants, pointus et les intervenants plutôt drôles. Merci à vous donc, d'entretenir ma culture générale de geek 3D et parfois de me bouger le cul à essayer d'améliorer ma petite routine J'ai travaillé en 2015 sur un projet à NYC (depuis chez moi hein), par l'intermédiaire d'un de mes clients parisiens. Au moment de commencer à facturer mes honoraires, il a fallu facturer le client final en direct, qui lui même passe par une holding (marché du luxe etc...). Ce client a payé les factures des premières prestations (Lobby, Living Room, Dining Room), et j'ai continué à travailler sur la suite. Le projet est maintenant terminé, et les images sont utilisées par le promoteur, via un mini-site, et sûrement à des publications papier. Depuis le mois d'octobre, j'essaye de me faire régler les dernières factures (Kitchen, Mester Bedroom) sans succès. Mon client parisien relance aussi de son côté, avec le même résultat. J'ai déjà eu quelques impayés en France, et j'ai réussi à me débrouiller en direct, et parfois pas. Là je suis un peu démuni, le client est américain et s'il ne répond pas à mes missives par mail, je ne sais pas vraiment quoi faire. Vous, indépendant ou salarié de studio plus ou moins important, avez vous eu ce cas de figure et comment faudrait-il s'y prendre ? Hors sujet et question subsidiaire : ne serait-il pas intéressant que nous, travailleurs archviz de tout poil, fondions un "ordre" ou un "syndicat" (comme l'ordre des archis, des médecins...) qui nous permettrait de nous regrouper pour être plus costauds ? Je joins quelques vues du projet pour se faire une idée du truc. Bisou, KruL
×
×
  • Create New...