Jump to content
Alexisbasso

Devis, factures et paperasserie.

Recommended Posts

Bonjour a tous,

 

J'ouvre ce sujet de discussions car je ne crois pas l'avoir vu dans la liste.

 

Je m'adresse ici aux professionnels, aux infographistes qui font fortune quoi ;)

 

Est-ce que quelqu'un pourrait se lancer et nous raconter comment se passe la partie "administrative" de l'infographie?

Par exemple que facturez-vous (modeles et/ou images)? Vous travaillez a l'heure ou avec un forfait par image? Quels sont les salaires auxquels s'attendre? Quels services proposez-vous aux clients (images imprimees, images digitales, package final avec images + scene + modeles etc...)?

 

Merci de partager vos experiences.

 

Alexis

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello :)

 

Ah, on peut dire que tu lances un sacré débat !

Bon, je vais essayer de t'aiguiller un peu. Pour me situer, j'ai été freelance pendant 12 ans, avant de finalement basculer du côté obscur (salarié) il y un an pour plus de stabilité (enfant, maison ...).

 

Niveau facturation, je tendais à me baser sur un prix à la journée, pour commencer. Ensuite, si un projet impliquait plusieurs jours, voire semaines, je passais plutôt à une facturation forfaitaire. En prenant en compte la nature du projet (extérieur, intérieur, packshot ...), le nombre d'images à sortir et leur résolution, etc etc. L'un des problèmes auxquels j'ai pu être confronté avec la facturation à la journée pure et dure, c'est l'exemple d'un client qui m'a dit :" quoi ?? vous facturez autant pour 2 jours de boulot ??", à quoi j'ai répliqué "oui, mais il m'a fallu plusieurs années d'expérience pour être capable de faire çà en 2 jours !!". Et oui, le risque c'est que l'efficacité / le savoir-faire que l'on acquiert finisse par nous desservir ;) Prudence, donc, avec la facturation à journée pure et dure.

 

Ensuite, concernant la livraison du boulot. Il y a une dizaine d'années, je livrais des impressions accompagnées des images HD sur CD-Rom (et oui, les trucs ronds qu'on gravait). Mais depuis quelque temps déjà, je ne fournissais plus que les versions digitales, vouées à être intégrées dans des présentations imprimées, des slides sur écrans, ou des grands panneaux de concours. Attention sur un point toutefois: le fait de fournir tes fichiers sources (3dsmax, PSD de post-prod, etc...) n'est ABSOLUMENT PAS acquis, n'en déplaise à certains clients peu scrupuleux. Si ce n'était pas prévu au contrat (devis signé, un impératif, voire un "Bon pour Accord" par email), aucune obligation de les fournir. J'ajouterais qu'on ne FOURNIT pas ses fichiers sources, on les VEND ... faut pas déconnner quand même ;)

 

Je me permets de dévier sur un point, concernant les tarifs. Pratiquer des prix trop bas, c'est MAL. C'est souvent le cas des gens qui bossent uniquement avec des softs crackés, n'ayant donc pas d'emprunt (par exemple) à amortir. Je ne m'étendrai pas sur le sujet, je tiens à rester calme pour l'après-midi. En outre, les prix top bas tendent à décrédibiliser notre profession, dévaloriser notre travail / savoir-faire. Enfin, plus ou moins consciemment, les prix bas sont associés à un service au rabais, quoique çà dépend du domaine (promotion immobilière VS archi intérieure luxe)... certains clients n'auront ainsi aucun problème à payer un peu plus cher, mais en étant rassuré sur le niveau de qualité / de réactivité qu'ils penseraient ne pas avoir en payant moins cher ! et là, je parle d'expérience: dernier exemple en date, était un genre d'appel d'offres entre plusieurs freelance, j'ai été choisi alors que je n'était pas le moins cher, mais le plus rassurant (de l'aveu même du chef de projet). A méditer :P

 

Bref, voilà quelques pistes pour ta réflexion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce post, plutot instructif. 

 

Concernant la devalorisation du metier je suis tout a fait d'accord. Il en est de meme dans le milieu de l'architecture malheureusement.

 

Tu avais donc fini par lacher le mode "facture a la journee" pour te diriger vers "facture quantitee/qualitee" si je comprends bien?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu avais donc fini par lacher le mode "facture a la journee" pour te diriger vers "facture quantitee/qualitee" si je comprends bien?

Grosso modo, oui. J'avais fini par tourner avec mes clients habituels, et connaissant leur type de projets, je ne fonctionnais quasiment plus qu'au forfait + avenant pour les corrections ... c'est d'ailleurs un point que j'ai omis de préciser: dans les devis, il faut prévoir un volet pour les corrections, qui sont réalisées à la demande du client (et non pas dues à tes propres erreurs / oublis). C'est plus sûr de border cet aspect, pour éviter de passer 2 jours à bosser sur un projet, qu'un créa à finalement décidé de remodeler en grande partie, nécessitant alors 1 jours de modifs qu'il s'attend à avoir gratos :) prudence, donc !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je relance le sujet car j'ai mon premier rendez-vous Lundi prochain et je n'ai aucune idee des prix que je peux proposer... Je vais avoir une commande d'une dizaine d'images. Je ne saispas encore de quoi il s'agit exactement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Alexis,

 

Donc si tu ne sais pas encore de quoi il s'agit, çà ne sert à rien de spéculer ;) En revanche, pour une dizaine d'images, je partirai plutôt sur du forfait et non pas un tarif à la journée, mais çà n'engage que moi !

 

Surtout, si ton client te demande une estimation à la fin de ton rdv, ne te lances pas dans une estimation à la louche si tu n'es pas sûr de toi ... sinon ce sera compliqué d'ajuster à la hausse ensuite si besoin (et oui, parce que curieusement, c'est en revanche très facile pour le client d'ajuster à la baisse :D ). Dans un cas comme le tiens, ll est souvent plus judicieux de dire à ton client un truc du genre "je vais étudier vos éléments en détail pour estimer précisément le budget, et ainsi vous faire un devis au tarif le plus adapté" blablablabla :)

Et aussi, attention aux corrections ... à prévoir dans ton devis.

 

N'hésites pas si tu as des questions.

 

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais te donner un conseil un peu abrupte : Opte pour la méthode "à la slave"....n'y vas surtout pas seul. Fais toi accompagner de Smith&Weson. Je te garantis que tu n'auras aucun soucis pour faire accepter tes conditions...;)

 

Ceci étant dit, bon courage à toi...et tiens nous au courant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais te donner un conseil un peu abrupte : Opte pour la méthode "à la slave"....n'y vas surtout pas seul. Fais toi accompagner de Smith&Weson. Je te garantis que tu n'auras aucun soucis pour faire accepter tes conditions... ;)

Ahahah, c'est une solution en effet !

Perso, je préférais aller en rendez-vous avec Apollon et Zeus, mes deux dobermans :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Nicolas..le fameux débat des prix...Travailler mal c bas...mais si tu as pas clientèle  qui te mets   300 €/ jours sur un projet, et que tu as rien d'autre tu fais quoi ?  

Car c'est exactement mon probleme...je joue au fier et je donne pas a bouffer a ma fille , ou je  me sors les doigts du cul en prenant ce que j'ai  pour survivre?

 

C'est toujours le meme problème, il ne s'agit pas vraiment de soft cracké mais de compétence et taff....Je connais des gens qui ont des craqués et qui facture super cher..maintenant quand tu te bas pour survivre, c difficile de sortir des  5000 € H.T

Ce que vous dénoncez est un problème de riches et puissants, il est facile de dire il faut pas faire , pas travailler trop bas ..etc...mais bon c la crise tout le monde tire vers le bas, et je comprends que ceux qui vendent ca cher, bah ca les fait chier que certains vendent cela a bas prix, ils auront du mal a se justifier meme s'ils  ont raison.

 

Moi je suis pour   les journées a  400 €  aussi, mais faut pas lancer la pierre,  finallement je gagne autant qu'a l'usine, en travaillant plus certe, mais je fais ce qui me plait.

 

Rien de perso Nicolas, juste pour dire qu'on est pas tous logés a la même enseigne, et je sais de quoi je parle, ayant bossé avec des Freelance, 1 mois dans un studio  pro a NYC...

Moi je vous donne raison....sauf quand on est en mode survie, je vous demande juste de comprendre l'otre coté et pas que votre point de vue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Erick :)

 

Oh tu sais, mon point de vue n'a rien à voir avec le fait d'être nanti ou pas. En freelance, je n'ai jamais gagné 5000 €/mois hein ;)

Tout le monde s'est bradé à un moment ou un autre, pour pouvoir avoir quelque chose dans le frigo, j'ai donné t'inquiètes. Mais ce n'est pas le propos. Tu excuserais un taxi qui roule en voiture volée, sans licence, et qui te dirais "faut bien manger ..." ? moi, non ... je lui dirais que dans ce cas, il lui faut faire autre chose que taxi pour manger.

 

Le point de vue que je défend c'est un peu celui des taxis (encore !) qui pestent contre la concurrence des VTC ou des particuliers qui jouent aux chauffeurs pour arrondir leurs fins de mois: concurrence déloyale parce que pas les mêmes frais. Quand j'ai commencé mon activité de freelance il y a 13 ans, le premier truc que j'ai fait c'est d'emprunter pour acheter 3dsmax / combustion (!) / Photoshop / finalRender ... alors forcément, j'ai toujours eu un petit quelque chose contre ceux qui vendent à bas prix (que ce soit de la merde ou pas, ce n'est pas le problème) notamment parce qu'ils n'ont aucun soft à amortir !! il y a toujours des contre-exemples, comme l'un de mes meilleurs amis qui faisait de la créa et les 3d avec, qui n'a jamais acheté un seul soft et qui pourtant gagnait TRES bien sa vie ... je te laisse imaginer les débats animés :)

 

Pour conclure, je dirais que le problème de baisser les prix pour pouvoir décrocher les boulots peut faire l'objet d'un autre débat. La crise a bon dos: même avant cette "crise", la situation était la même. Quand quelqu'un ignore la valeur des outils qu'il utilise, c'est compliqué d'évaluer la valeur du travail que tu produis avec, sans parler du savoir-faire que tu as acquis avec ces mêmes outils.

 

Erick, je suis désolé si ce que j'ai écrit précédemment a pu t'irriter, mais je pense vraiment que l'on ne parle pas de la même chose ;)

 

Bye.

Share this post


Link to post
Share on other sites

non ca m'irrite pas, pas de soucis.....Le débat   permet de faire evoluer les mentalité, freelance seul dans mon coin perdu, c'est bien d'avoir d'autre point de vue.

Je te donne raison, si tu prends un spécialiste, par  ex un plombier, va te facturer  cher la  journée, donc y a pas de raisons...

 

 

Juste que j'ai du mal a faire passer la pillule a mes clients quand je leur annonce un tarifs dit "normal", obliger de me coucher devant leurs exigences ..et quand mes potes infographistes viennent chez moi, qui gagnent style 500-700 $/day..  Ca débat ausssi..mais surtout avec ma femme !

 

T'as raison même avant la crise c’était encore le même bordel...sauf que maintenant c'est encore plus dur de trouver "le bon client"..et puis je crois que j'aime me plaindre aussi ! lol

 

Merci de ton point de vue, mais bon je pense pas  que les choses sont pas aussi faciles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est finalement la relation ma foi fort compliqué entre employeur/employé  même si elle n'est pas vraiment censé existait entre entreprise et freelance mais bon...

 

De ce que j'en dit, il est clair qu'il est beaucoup plus facile d'en parler que de le faire mais je suis tout de même relativement d'accord avec Nicolas, il faut éviter de tarifer trop bas...

Déjà à titre personnel parce qu'à un moment on est pas la pour travailler gratuitement (ou pas loin) mais aussi parce que si de plus en plus de freelance facture encore et toujours moins cher, c'est la mort de ce boulot assuré...

 

Après la tarificatation dépend aussi du client. Si vous bossez pour la petite entreprise du coin, c'est clair que le mec ne pourra jamais sortir 300€ / jour voire plus. A contrario, si vous bossez pour Thales, il faut clairement sortir un tarif de fou juste pour paraître sérieux à leur yeux.... Donc la tarification est vraiment à voir au cas par cas....

 

@Erick: d'un côté je dirai que tu à raisons quand tu dis qu'il faut bien nourrir ta fille, d'un autre côté ce genre de pratique va aussi finalement empêcher d'autre graphiste de pouvoir manger car les prix deviennent trop bas pour eux... 

Si je peux me permettre un conseil (ça vaut ce que ça vaut) mais toi qui habite finalement assez proche de Toulouse, rien ne t’empêche de venir chercher du client dans le coin (après c'est clair que ça ne sera pas forcement de l'archviz, mais le secteur industriel a Toulouse est literrallement énorme (et je pense mieux payé que l'archviz pour des horaires bien plus souples...)

Du coup, ça peut aussi te permettre de mettre un peu la pression à tes clients en leur disant que soit ils acceptent des tarifs "normaux" soit ils prennent quelqu'un d'autre (sachant que tu as toi-même d'autre contrat possible bien sur...). En général ce genre de technique marche bien car on préfère toujours travaillé avec ceux avec qui on travaille depuis quelque temps, plutôt que de devoir "formé" un nouveau...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 87 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

×
×
  • Create New...