Jump to content
TChadail

PSD Manager

Recommended Posts

Hein j'ai dit quoi moi ??!! ^^

 

 

Je suis très très très pointilleux :P

Sans dec, le passage au 32b te donne une tel liberté dans la post, je crois qu'il faut passer un certain cap dans les modifs pour se rendre compte qu'on ne peux plus aller en arrière. Quand j'ai commencé à l'utiliser je voyais +/- l’intérêt mais y m'a fallut quelques mois avant de vraiment voir la différence dans mon pipeline.

 

De temps en temps la compression de l'exr a du mal à passer sur mon raid donc c'est vrai que si les perfs peuvent gagner ca vaut ptetre le coup. Ceci dit il me semble que le psd compresse donc AE devra decompresser...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Matt: tu avais retweeté un tweet qui disait en substance (c'était en anglais et ça date de ... longtemps, 6 mois, p être plus): "to avoid piracy, make awesome stuff, and sell it for a reasonable price". Cherche dans ton fil de tweets si tu veux tu verras :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ouais nan mais ca ok :D

Vends un produit qui défonce à un prix raisonnable c'est pas pareil ^^

 

 

pour qu'un soft ne se fasse pas pirater, il faut qu'il soit pas cher

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mwé, sans vouloir mettre le feux aux poudres, le piratage n'est définitivement pas le soucis pour moi, en tout cas pour les gros devs (autodesk, the foundry etc) dans le sens où les mecs te sortent un "nouveau" produit/an qui n'a aucun intérêt par rapport à l'ancienne version, le tout avec un système d'abonnement complètement injuste envers les indépendants/petite société.

Ça se confirme d'ailleurs de plus en plus avec certaines société qui sortent leurs produits complet en version non commerciale (renderman par exemple), voire commerciale avec quelque limite (3delight), ou tout simplement un système d'abonnement raisonnable (unreal engine4, cryengine).

 

Mais quand on regarde un 3ds max (quelle daube sérieusement actuellement) vendu pourtant a prix d'or sans qu'autodesk ne fasse le moindre effort pour développer des trucs originaux en interne (le rachat de plug-in c'est bien, mais ca ne supplantera jamais du core dev....). Si on prend en compte que 3ds max et le soft d'adsk le plus vendu au monde, on se dit qu'ils se foutent franchement de notre gueule (merci le monopole). 

 

Perso je n'ai juste pas les moyens de me payer un 3ds max (heureusement que mes clients l'ont en interne), je ne pense pas pour autant "tuer" notre profession, en tout cas beaucoup moins qu'un autodesk...

Après pour les petits devs, c'est une toute autre histoire bien sur :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

SugaR, nous sommes tout à fait d'accord concernant Autodesk ... jusqu'à ce que les clients se regroupent et se décident à boycotter les updates / abonnements, Autodesk ne renoncera pas à une telle rente à moindre frais ;)

Ma position sur le piratage ne concerne pas les freelances qui vont bosser chez des clients, qui eux ont des licences. Mais plutôt ceux qui bossent isolés, et vendent des projets réalisés avec des outils dont ils ne possèdent pas la licence ... çà, en revanche, çà me fait bouillir !! un parallèle: que penserait-on d'un taxi qui ne s'endetterait pas pour se payer sa licence (et là, on ne parle pas des mêmes montants que des licences Autodesk / Adobe et consorts), voire même exercerait son activité dans une voiture volée ... c'est pareil. Si on ajoute à cela que les exemples que j'ai connu, en infographie 3d, pratiquaient des prix ridiculement bas (parce que pas de licences à amortir), voilà ce qui nuit beaucoup à notre profession. Personnellement, quand j'ai commencé en freelance il y a 14 ans, le 1er truc que j'ai fait a été d'emprunter auprès de ma banque pour acheter 3dsmax / Combustion / Photoshop. C'est notre outil principal de travail, il a un coût certes, mais il rapporte aussi, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime beaucoup ton parrallèle avec les taxis, auquel je répondrais d'ailleurs que c'est les cas avec Uber. Et quand je vois justement le prix d'un trajet en taxi, je me dis que ce n'est pas plus mal...

 

C'est notre outil principal de travail, il a un coût certes, mais il rapporte aussi, non ?

J'ai déjà assez de mal a joindre les deux bouts chaque année, si en plus je devais me payer les licences, clairement je m’arrêterai la et basta... Disons simplement que je considère surtout que l'achat de license devrait se faire comme ce qu'il font désormais chez substance, a savoir un rent-to-keep où en gros tu "loue" ta licence pour un certains prix chaque mois, et lorsque tu as atteint le prix normal du soft(un poil plus ok), ce dernier t'appartient... Mais donner 65€/mois a adobe pour un truc qui ne m'appartient plus quand j’arrête de payer (ou ne peux plus par exemple....) ou encore 2000€/ ans pour adsk... Bah pour moi ça c'est du vol (encore une fois merci le monopole) et on ne peux juste rien dire... 

Ce que tu as fait il y a 14ans, je ne suis pas sur que tu le retenterais actuellement vu le prix de la vie en général...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ce que tu as fait il y a 14ans, je ne suis pas sur que tu le retenterais actuellement vu le prix de la vie en général...

Et bah justement, si.

Je comprends ton point de vue sur la location ou sur le système de Substance, et je suis d'accord. Maintenant, le fait de ne pas être d'accord avec un système ne justifie pas, selon moi, le fait d'être dans l'illégalité. Et puis, il ne faut pas oublier un détail: on n'achète pas un soft ! simplement le droit de l'utiliser (accessoirement, pour gagner de l'argent) ... donc le fait de payer quand tu utilises un soft, et de ne plus avoir le droit de l'utiliser quand tu arrêtes de payer, çà ne me choque pas. Après, il y a des dérives, et Autodesk les illustre parfaitement.

Pour info, j'ai bien connu les galères en tant que freelance, ne pas avoir mes 3 repas par jour etc etc. Mais jamais je n'ai regretté d'avoir emprunté pour être réglo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maintenant, le fait de ne pas être d'accord avec un système ne justifie pas, selon moi, le fait d'être dans l'illégalité.

Et c'est pourtant comme ça que se s'ont faite toutes les grosse révolution sociale :D

 

Et puis, il ne faut pas oublier un détail: on n'achète pas un soft ! simplement le droit de l'utiliser

Et pourtant si... en revanche on n' achète effectivement pas le source. Pour faire un parallèle avec notre métier, on vend des images mais pas la scène qui a servis a produire l'image en question...

 

Mais jamais je n'ai regretté d'avoir emprunté pour être réglo

J'ai déjà du emprunter ne serait-ce que pour me payer mon école, clairement je n'allais pas reprendre un autre crédit juste derrière pour financer matos + licences...

 

Après entendons-nous bien, je ne vends rien qui a été fait sur support cracké (ou en tout cas c'est le problème de mes clients, pas le mien ^^). Par contre, je serais presque à passer sur Blender que devoir me payer un 3ds max (et pour être un poil plus sérieux je prendrais plutôt un maya, voire modo bien moins cher que max et avec beaucoup moins de soucis aussi). 

 

J'avais récemment trouvé une article sur max qui expliquait qu'à chaque version, il y avait de plus en plus de bugs grave (memory leaks par exemple, requête python dans le vide au démarrage, bref que du bon quoi, sauf que le blog n'existe plus :(), sauf qu'adsk prefere te vendre du rêve en expliquant qu'ils ont fait une super nouvelle fonctionnalité... Exemple des nouveaux template, sérieusement je peux le faire tout seul chez moi, ca n'a rien de compliqué (juste des fichiers .max derrière une belle UI...). Ça c'est le problème pour moi, et perso je n'ai pas vraiment envie de payer pour un truc qui va de plus en plus mal, sans aucune vraie nouvelle fonctionnalité (que tu es pourtant censé payé a chaque "nouvelle" version) et dont l'avenir est totalement incertain (eg softimage).

 

 

Je terminerais juste en prenant l'exemple du piratage dans la musique. Finalement, on sait très bien que ce sont justement les pirates qui au final achète le plus de musique... Les seuls qui souffre sont les petits artistes effectivement, le reste n'en a en réalité rien a faire et n'est guidée que par l'appât du gain...

Alors illégalité peut-être, mais quid de la morale dans cette histoire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 on vend des images mais pas la scène qui a servis a produire l'image en question...

 

 

Et non: nous aussi, on ne vend pas des images ! On vend le droit de les utiliser: c'est le Code français de la propriété intellectuelle, un des plus protecteurs au monde pour les artistes. Dommage que trop peu s'en servent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

que penserait-on d'un taxi qui ne s'endetterait pas pour se payer sa licence

Là où tu fais fausse route Nico, c'est que la licence "taxi" est gratuite. Elle est attribuée par la préfecture (15 ans d'attente) et devait être remise aux autorités compétentes après utilisation. Tout a commencé à déraper lorsque le gouvernement a, dans les 70's, autorisé la cession de celle-ci par le propriétaire/locataire. Assis sur une rente spéculative bien confortable et qui n'a cessé d'augmenter, les possesseurs de ce ticket d'entré n'ont eu de cesse de faire pression sur l'état afin qu'il n'augmente pas le numerus clausus...créant ainsi la pénurie de ces dernières. Limiter le nombre d'entrées dans la profession face à une demande croissante a fait grimper le prix artificiellement. C'est en ces termes que le prix de la licence a explosé en 30 ans. Un monopole aujourd'hui farouchement défendu par un lobby bien installé mais qui se retrouve mise en cause par une nouvelle forme de concurrence ! Si tu peux t'installer sans licence (mais dans des conditions bien particulières comme les VTC) les 250 000 euros surévaluées de ces foutues licences, ne vaudront plus que peau de chagrin...et ça, ça fait grincer les entrailles des taximan...

 

Il n'y a donc peu de rapport avec le piratage des logiciels et de leur licences locatives ou autres conneries du genres, si ce n'est celui de vouloir "brider" un peu plus le marché et spéculer d'avantage. Et si en plus cela permet d'anéantir la concurrence...on est gagnant sur les deux tableaux...ce que Autodesk maîtrise parfaitement. Le parallèle avec les tacos s’arrête la...de mon point de vue...

 

Concernant le piratage "en général", je dirais qu'on lui attribue les méfaits qu'il n'a pas. Mais une chose est sure. Il est, de mon point de vue et de part sa résultante, le révélateur d'une situation spéculative excessive, voire d'un dysfonctionnement et/ou un déséquilibre économique. Le hic, c'est qu'il ne fait aucun tri...et il vient heurter, parfois, souvent, des économies qui ne le mériteraient sans doute pas. Et je pense sincèrement qu'il a justement contribué à asseoir des entreprises (Microsoft, Adobe, Autodesk) dans un statut de quasi monopole...

 

Je m'en tape donc de savoir si le taxi parisien, peu aimable, truand, qui ne prends pas de course courte, non plus la CB, ait payé sa licence une misère ou une fortune. La licence n'apporte aucune légitimité spécifique à ce niveau là. Et, de part mon expérience, c'est bien l'inverse qui se passe...Le VTC fait preuve d'un meilleur professionnalisme...et ce, sans licence...donc...

 

Ce débat est sans fin. Je ne défends aucunement l'industrie illégale, mais j'essaye de me placer dans le contexte de SugaR. Et le monde n'est pas aussi manichéen qu'on veut bien nous le faire croire, mais je constate néanmoins que certains en profitent un peu plus que d'autres...et ce ne sont pas toujours ceux qu'on pense...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello lolonic :)

 

Bien vu pour les taxis, mon exemple avait effectivement ses limites, j'avoue. Des parallèles, on peut en trouver d'autres, celui avec les taxis n'était apparemment pas le meilleur ... néanmoins, vous avez je pense compris l'idée que je voulais faire passer, à défaut d'être d'accord avec ;) on parle d'outils de travail, et çà me choque de "voler" l'outil principal de travail.

 

Après, les partisans de l'utilisation de softs pirates pour le boulot, ou tout du moins ceux que çà ne choquent pas, trouveront toujours des arguments pour justifier leur position, c'est de bonne guerre et parfois tout à fait étayé. Mais attention, si on part dans cette logique "conspirationniste" (j'insiste sur les guillemets), on peut aller très loin et dans d'autres domaines que le piratage, pour justifier bon nombre de méfaits ou de dérapages. Donc bon ...

Le débat est parti du constat que les softs peuvent paraitre chers, mais chers par rapport à quoi, c'est çà qui m'échappe !! cher pour Autodesk qui ne s'emmerde même plus à améliorer 3dsmax (pour ceux qui connaissent Mesa Goulah, vous pouvez lui parler de nos échanges, vous verrez :P) ? ou cher pour des petits devs pour qui les 2-3 plugins qu'ils ont créés sont les uniques sources de revenus ? navré, mais à vous lire, j'ai parfois le sentiment que vous logez tout le monde à la même enseigne, j'ai bien dit parfois.

 

Bon, et si on reparlait de PSDM ? pour ceux qui en voient l'utilité je veux dire :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Et pourtant si... en revanche on n' achète effectivement pas le source. Pour faire un parallèle avec notre métier, on vend des images mais pas la scène qui a servis a produire l'image en question...

Bon, je ne veux pas chipoter, mais si on fait le parallèle avec notre métier:

- scène 3dsmax -> code source

- image -> licence d'utilisation

 

Donc, euh, en fait, c'est pareil non ? on n'achète pas le soft / la scène 3d (code source) mais le droit de l'utiliser / l'image (licence d'utilisation).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nico, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas écrit...;)....c'est à dire, qu'il y aurait une main mise des "grosses" industries sur les activités underground qui "schuinterraient" leurs propres softs. Le fait est que, à l'instar de l'industrie cinématographique (qui se porte plutôt très bien) c'est souvent les utilisateurs de plateformes "parallèles" qui sont les plus grands consommateurs... Donc, non le piratage n'est pas organisé par les développeurs de ces grosses enseignes, mais il ne faut pas négliger l'aspect "publicitaire" (et très peu coûteux ;) ) qui contribue à une notoriété "forcée"... C'est une contribution...mince, je veux bien te l'accorder...mais une contribution quand même...Et, pour finir sur ce sujet, je suis comme SugaR...un peu anti-politique Autodeskienne...;)

 

 

 

Bon, je ne veux pas chipoter, mais si on fait le parallèle avec notre métier:
- scène 3dsmax -> code source
- image -> licence d'utilisation

On s'en tape un peu de ça....Une prestation de service est, ou devrait, être clairement établie. Ton client te passe une commande pour un travail précis, et clairement ça lui en fait bouger une sans toucher l'autre de savoir si tes murs sont des splines extrudées ou un poly trituré. (Un peu comme le taxi et sa licence ;) ).

Concernant l'outil de travail....Si tu fais venir un peintre chez toi pour refaire ton séjour... Quel est l'impact "éthique" de savoir que sont matos vienne de chez Casto...ou tombé du camion? Un autre parallèle à la con comme je les aime bien. Le street art. J'ai quelques doute sur la provenance du matos de certains de ces artistes de rue....et, clairement, je m'en contrefous... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Concernant l'outil de travail....Si tu fais venir un peintre chez toi pour refaire ton séjour... Quel est l'impact "éthique" de savoir que sont matos vienne de chez Casto...ou tombé du camion? Un autre parallèle à la con comme je les aime bien. Le street art. J'ai quelques doute sur la provenance du matos de certains de ces artistes de rue....et, clairement, je m'en contrefous... 

Tout à fait d'accord sur la politique Autodeskienne, je n'ai jamais eu ma langue dans ma poche à ce sujet (Mesa, si tu passes par ici, je pense que tu ne pourras que confirmer ;D)

 

Pour le reste, je trouve que tu mélanges un peu tout mais soit. Je ne parlerais même pas de ta comparaison avec le streetart, là çà va trop loin hein :D

Il n'y a qu'à voir ce que prévoit la loi pour les projets réalisés avec des softs pirates ... genre publication dans Le Moniteur, çà le fait pas pour un client. Mais bon, les opinions divergent, pas grave - au moins on a le droit de les exprimer :)

 

A plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...