Jump to content
CBAS VISUAL

Rémunérations graphistes 3d

Recommended Posts

Pas évident de comparer "l'american way of life" à notre orgueil (souvent mal placé) à la Française. D'un coté on a le "je n'ai rien et je peux arriver à tout", et de l'autre, le "j'ai tout et je n'arriverai à rien". Je suis perplexe, mais je me dis qu'il faut faire avec ce que l'on a. De loin je préfère la responsabilisation à l'assistanat...mais cela ne s'enseigne pas....il faut alors s'armer soi-même à cette perspective.

 

Au delà de ton expérience fort intéressante Roland, et pour recoller au sujet, je pense qu'il est primordial de chercher à connaitre le contexte de son ambition pro. Si b_rmi à posé la question de la rémunération de ses coreligionnaires, c'est justement parce qu'il ne connait pas bien le contexte dans lequel il évolue. Il cherche à se positionner...et c'est une bonne chose. Mais on ne peut comparer l'aspect financier sans comparer la substance du travail fourni. Sans oublier pour qui on le fournit. Je pense qu'il important de très bien connaitre son environnement pour pouvoir tirer son épingle du jeu...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait Sugar...tu bosses sur un projet super nul et un autre archi moche pour des bières à volonté, une rém' d'indépendant...et les avantages du salariat...bien joué!... C'est tentant.... Surtout pour les bibines allemandes...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahaha disons que d'un point de vue 3D clairement ce n'est pas l'éclate effectivement, mais bon j'ai 28ans, je suis pas pressé. Hors ce taf paye bien, très bonne ambiance de travail, rythme très tranquille, j’apprécie la plupart de mes collègues, bref dans l'ensemble pas à me plaindre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

....que ma belle suite Adobe CC mensualisée :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: )

En l’occurrence ce que je reproche à Adobe, c'est (contrairement à Adsk) d'avoir imposé la souscription annuelle. Si ça c'est pas un totalitarisme commerciale je veux bien qu'on m'en coupe une.

 

Ce que veut dire Sugar, je pense, c'est que, oui à l'issue de 10 ans tu auras payé ta licence bien plus que son prix initiale...lorsqu'elle existait. Et ça, ce n'est pas comme ils le disent hypocritement, pour une plus grande souplesse à notre égard, mais pour nous "enfermer" dans une logique financière qui leur est bien plus favorable à eux qu'à nous. Ce que nous aurions plus de mal à accepter pour une auto ou autre. Mais je te l'accorde, c'est ainsi...La légalité coûte chère...mais il ne faudrait pas qu'elle soit hors de prix non plus...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je relance ce sujet car on a le cas ici au bureau en ce moment. Ma boîte ne connait pas du tout le marché de l'emploi pour ce genre de job, et j'aimerais leur apporter des éléments de réflexion pour argumenter.
L'idée n'est surtout pas de relancer un grand débat, je leur fait une petite grille salariale avec des tranches de revenus et des critères à prendre en considération, sans rentrer dans le détail, et j'aimerais juste avoir votre avis, pour ajuster au mieux, afin d'être dans les clous, sans exagération dans un sens ni dans l'autre.
Après avoir relu pas mal de chose sur le net et avoir fait le tri il en ressort à peu près les paliers suivants constatés selon des critères ci-dessous.
Le but peut être une négociation de départ et/ou renégociation dans ce cas présent.

Critères :

- satisfaction du travail effectué / montée en compétences,

- augmentation du coût de la vie,

- province ou grande ville,

Edit : ajout du critère : - marché de l'emploi local.

- taille de l'entreprise et performance financière de la boîte,

- expérience du profil et rémunération exprimée en net à chaque selon critères précédents :

  • débutant = infographiste 3d "junior", de 0 à 3/4 ans d'expérience. 1400€ net à 2000 €net
  • expérimenté = infographiste 3d "senior", plus de 4 ans d'expérience. 2000 € à 2800€
  • infographiste 3d senior confirmé voire expert, 5 -10-15 ans d'expérience et plus. 2800€ net et +
  • Au delà, concerne des postes à responsabilité plus importante, infographiste 3d chef de projet, cadre, etc 2800 à 5000€ et +

- avantages divers : 13e mois, mutuelle, PEE...

- facteur humain, relationnel, feeling avec la direction, non mesurable mais ça peut jouer,

- plan de carrière envisagé le cas échéant,

- ajout et diversification de tâches annexes demandant d'autres compétences que les softs de 3d purs (mise en page de documents divers sous InDesign, publicité, brochure, etc..., petits montages vidéo sous Premiere, bientôt plus développé avec AfterEffect...).
 

Question subsidiaire sur ce dernier point loin d'être anodin : dans un cas de figure où vous êtes embauché initialement pour une tâche précise (créa d'image 3d) et qu'au fil du temps vous vous retrouvez avec de nombreuses tâches annexes demandant des compétences et connaissances d'autres softs et auxquelles vous pouvez répondre grâce à votre carrière (ce que d'autre profils exclusif 3d ne sauraient pas forcément faire à votre place), il semblerait normal de demander un bonus afin de valoriser cette polyvalence non ? Je ne râle pas sur le fait d'être polyvalent et que la boîte en profite, ça me parait normal et ça permet de diversifier les tâches, mais ça bénéficie clairement à l'entreprise qui n'a pas besoin d'externaliser et donc de payer en plus pour ces tâches.
A combien estimeriez-vous ce "bonus polyvalence" en prenant en compte que ces tâches prennent de 10 à 15% du temps global de l'année.
 

Voilà, ce n'est peut-être pas exhaustif mais ça constitue je pense une bonne base.

Merci d'avance pour vos avis, précisions éventuelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Intéressante ton analyse, clairement si tu as un profil confirmé/expert sur ton cœur de métier et qu'en plus tu as des compétences annexes, ça doit rentrer dans la nego a hauteur minimum d'un 20% supplementaire, á mon avis.

Maintenant le critère important c'est le marché de l'emploi dans le secteur au niveau : local, régional et national.

Si y'a pas d'offre d'emplois , difficile de gagner la négociation... par contre si tu as 3 ou 4 offres sous le bras, tu peux t'en servir ... sans faire de chantage, mais clairement faut estimer si ton pàtron veut te garder parceque tu as de la valeur a ses yeux et donc il est prêt a faire un effort salarial ou bien si tu es "remplaçable" facilement ...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai bien conscience de l'argument "personne n'est irremplaçable" que peuvent balancer les patrons, et clairement personne ne l'est, c'est clair, mais à quel prix ? Temps de latence pour recruter + temps d'adaptation à un secteur d'activité précis, et temps d'adaptation au produit, etc, etc, sont autant d'éléments à prendre en considération qui peuvent être très inconfortable pour une boîte, du moins momentanément.
Le marché local de l'emploi est en effet à ajouter aux critères de réflexion. Toutefois, comme beaucoup d'arguments, c'est à double tranchant. Les métiers de la 3d sont quand même clairement concentrés dans les villes, on trouvent donc plus d'offres et plus de main d'œuvres aussi dans les villes. S'ajoutent à ce constat le turn over assez important dans ce genre de profession, c'est donc une main d'œuvre qui va réfléchir à deux fois avant d'aller s'enterrer à la campagne loin du marché de l'emploi.
Bref, donc personne n'est irremplaçable, oui, mais c'est une vérité à nuancer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au-delà du "personne n'est irremplaçable", ce qui reste à prouver, j'en profite pour caser une phrase lue sur LinkedIn il y a quelques temps, et que j'affectionne particulièrement: "celui qui trouve qu'un professionnel lui coûte cher n'a aucune idée de ce que peut lui coûter un incompétent" ... à méditer !

My 2 cents ... pendant une pause remplissage de cartons de déménagement :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet intéressant, merci de le relancer !

On 7/13/2019 at 5:47 PM, Nicolas Caplat said:

Au-delà du "personne n'est irremplaçable", ce qui reste à prouver, j'en profite pour caser une phrase lue sur LinkedIn il y a quelques temps, et que j'affectionne particulièrement: "celui qui trouve qu'un professionnel lui coûte cher n'a aucune idée de ce que peut lui coûter un incompétent" ... à méditer

Ca sent l'appel d'air créé par ton départ ;)

Je trouve intéressant aussi de mettre ce type d'emploi et de poste en comparaison avec l'indépendance, devenir freelance.

C'est un choix qui peut s'avérer judicieux et qui s'adapte différemment aux différents critères que tu cites, notamment concernant la zone géographique qui du coup devient adaptable, la majorité du boulot pouvant passer en ligne, voir parfois avec des déplacements (défrayables), après bien sûr ça dépend des pratiques. Le coût de la vie baisse aussi à l'extérieur des grandes villes mêmes si d'autres frais apparaissent comme ceux pour un véhicule.

J'en fais l'expérience actuellement, après 3 ans de salariat en CDI avec augmentation de salaire etc à la clé à Lyon, montage de boite à Paris pendant 3 ans puis transposition actuel dans la Drôme depuis 1 an. C'est riche d’apprentissages et de découvertes et peut rendre caducs certains de tes critères (rapports avec la direction, avantages et CE etc) tout en en créant de nouveaux comme la qualité de vie (et de l'air :D ), la diversification dans d'autres domaines (nos villes sont pour moi des "centres de services" avec beaucoup de profession de bureau, des mœurs et des rythmes synchronisés avec ce mode de "production", là où les campagnes ou de plus petites villes apportent bien des variantes à tout ça, autant positives que négatives pour certaines !), le rythme des saisons aux alentours même si le rythme de clientèle peut rester inchangé avec parfois une remise en cause du temps de travail, et du rapport au travail :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
50 minutes ago, zules said:

 

Ouai, enfin perso, après plus de 10 ans a mon compte, en ayant eu des employés,  vu le niveau de stress que ça génère, je ne dirais pas non a un poste fixe en CDI dans une ville moyenne, même voire une grosse ville, avec des rentrées fixes, et des vrais week end, des vrais vacances et surtout un gain de tranquillité ...  Apres les tarifs sont pas les memes en France et à l'étranger ... ça joue aussi.

Bref. ça se discute ... tout dépend de l'expérience de chacun, je peux comprendre après 10 ou 15 en tant qu'employé qu'on ai envie de bosser à son compte en pensant qu on va avoir plus de temps pour soi et qu'on sera plus libre ... une belle illusion !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, patagoniak said:

Ouai, enfin perso, après plus de 10 ans a mon compte, en ayant eu des employés,  vu le niveau de stress que ça génère, je ne dirais pas non a un poste fixe en CDI dans une ville moyenne, même voire une grosse ville, avec des rentrées fixes, et des vrais week end, des vrais vacances et surtout un gain de tranquillité ...  Apres les tarifs sont pas les memes en France et à l'étranger ... ça joue aussi.

Bref. ça se discute ... tout dépend de l'expérience de chacun, je peux comprendre après 10 ou 15 en tant qu'employé qu'on ai envie de bosser à son compte en pensant qu on va avoir plus de temps pour soi et qu'on sera plus libre ... une belle illusion !

 

On en reparle dans 10 ans ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute manière, selon la personne qu'on a en face de soi, tout critère qu'on pense objectif en tant que salarié peut être caduque, certains s'en foutent comme de l'an 40 et ne jugeront utile de valoriser le salarié qu'en fonction de leur bon vouloir, de leur humeur du jour, et du feeling qu'ils ont avec lui, mais ça ne coûte rien de prendre quand même en considération ces critères  qui permettent quand même de donner des indications pour rémunérer correctement une profession, et donc de tenter une négo.
Et en fait, même le dirigeant qui joue le rôle du mec acariâtre, au final, le but est toujours le même, intimider et payer le moins possible.

Bref si les tranches de salaire que j'ai noté vous semblent cohérentes ainsi que le reste, c'est à peu près tout ce que je souhaitais avoir comme confirmation.

Quant aux critères sur le confort de vie province/ville, ils sont àmha trop subjectifs pour être pris en compte, préférence grosse ville, ville de province ou campagne, chacun voit, mais à mon sens ça ne regarde pas l'employeur, sauf en cas de mobilité pro voulue et imposée par l'employeur, mais sinon c'est à considérer soi-même. Vous imaginez la réplique :"Vous êtes bien à la campagne donc pas besoin de vous augmenter..." Parti comme ça, alors : "vous aimez votre job, alors pourquoi devrais-je vous payer ?"...

 

Retourner en indépendant, perso, ça me tente parfois, mais j'y renonce très vite ! Les inconvénients pèsent trop dans la balance...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La liberté n'a pas de prix...mais tout le monde n'en estime pas forcément sa valeur. Chacun est différent. L'essentiel n'est il pas de se sentir bien là où l'on se trouve? Aucun avis, conseil à te donner sur ça. Seul toi sais ce qui est bien pour toi....

Quant aux "grilles" que l'on tente de plaquer sur une situation que l'on pense identique, cela fait bien longtemps que je n'y crois pas. Plus besoin de me rassurer la dessus d'ailleurs. J'ai vu tellement de situations aberrantes à ce niveau. En passant par de vraies brèles rémunérées une fortune et de vraies talents payés des cacahuètes.

Si tu connais la valeur de ton travail et ce que recherchent ceux pour qui/avec qui tu travailles, il n'y a pas de tergiversations à avoir. Et ce, quelque soient les conditions annexes. Si ton client/employeur ne considère pas ton taffe, et cela passe bien par une rémunération adéquate, c'est qu'il ne le mérite pas...ton travail. Bref, en un mot, ne jamais se brader....

Cela converge effectivement vers cette phrase pleine de bon sens "celui qui trouve qu'un professionnel lui coûte cher n'a aucune idée de ce que peut lui coûter un incompétent"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis bien d'accord, mais assoir sa négo sur quelques critères et grille de salaire de ce type, fourchette par tranche, peut permettre de conforter sa demande et de la faire valoir avec des arguments cohérents et pouvant avoir un poids auprès d'un dirigeant. Bien sûr il y a toujours des cas de figures délirants, mais en France on aime bien mettre les gens dans des cases donc, je ne fais que m'accorder avec une habitude quand même bien ancrée.
Au final, j'ai fait ma demande et après avoir argumenté principalement avec les critères concrets de compétences dont bénéficie la boîte, j'ai appliqué la bonne vieille méthode du "demander plus pour avoir à peu près ce que je souhaite"... Roulement de tambour... et là, page du pub, réponse à la rentrée !

Sur ce genre de forum, pas besoin de convaincre, on l'est tous... Mais face à des gens qui ne sont pas du tout de la partie et qui se foutent du comment et du pourquoi tant qu'on pond des images à la chaîne, ce n'est pas franchement pas simple de faire valoir ce métier. C'est plus simple quand tu peux dire "j'ai vendu 50 bagnoles ce mois-ci, et je vous ai rapporté tant de pognon", nous "je vous ai pondu 10 photos 3d, on a communiqué avec, etc", mais bien difficile de savoir combien ça a rapporté à la boîte, le retour étant trop indirect et pas quantifiable précisément. Bref...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ce que tu racontes ne me convaincs que plus encore de persévérer en tant que freelance, développer d'autres skillz pour ne pas être dépendant à 100% du BTP et de ses sursauts pour mes revenus.... franchement, j'ai l'impression de lire ce genre de discours "tactiques" depuis 15 ans, ça me fatigue tellement... c'est pas contre toi hein ! Mais contre ce système du toujours moins pour toujours plus, ou l'inverse... bref c'est tellement pas clair que ça fonctionne pas mais ça dure depuis des décennies, et on acquisse de boite en boite, de poste en poste, à chercher l'optimisation maximale de nos ratios temps de travail/rémunération, avantages/inconvénients, montant emprunt/temps d'emprunt, public/privé pour les gosses, essence/électrique pour la caisse... tout ça pour des gens qui n'en on rien à foutre de nos gueule, qui veulent juste leurs propres avantages/privilèges comme nous et ponctionner une partie toujours plus grande de notre force de travail à moindre coût/investissement... tout ça pour craquer au bout de x années et se rendre compte que c'est de la merde sans fin ni sens... ça me déprime.... alors je refuse :D La vraie valeur est ailleurs je crois !

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Troadegrafix said:

Je suis bien d'accord, mais assoir sa négo sur quelques critères et grille de salaire de ce type, fourchette par tranche, peut permettre de conforter sa demande et de la faire valoir avec des arguments cohérents et pouvant avoir un poids auprès d'un dirigeant. 

C'est évidement nécessaire, meme si non suffisant.

2 hours ago, Troadegrafix said:

Au final, j'ai fait ma demande et après avoir argumenté principalement avec les critères concrets de compétences dont bénéficie la boîte, j'ai appliqué la bonne vieille méthode du "demander plus pour avoir à peu près ce que je souhaite"... Roulement de tambour... et là, page du pub, réponse à la rentrée !
 

Bon courage / bonne chance

2 hours ago, Troadegrafix said:

Sur ce genre de forum, pas besoin de convaincre, on l'est tous... Mais face à des gens qui ne sont pas du tout de la partie et qui se foutent du comment et du pourquoi tant qu'on pond des images à la chaîne, ce n'est pas franchement pas simple de faire valoir ce métier. C'est plus simple quand tu peux dire "j'ai vendu 50 bagnoles ce mois-ci, et je vous ai rapporté tant de pognon", nous "je vous ai pondu 10 photos 3d, on a communiqué avec, etc", mais bien difficile de savoir combien ça a rapporté à la boîte, le retour étant trop indirect et pas quantifiable précisément. Bref...

ça me rappelle quand j ai commence dans la vie active a Nantes en 1999 comme webmaster dans une moyenne boite d'informatique de gestion. A l'epoque, personne ne connaissait rien a Internet, les commerciaux commercialisaient le produit phare de la boite a 1 M € + presta annexes d'install, de formation, de maintenance et les licenses Oracle and Co... et offraient en cadeau mes sites web et on me reprochait de ne pas être rentable ...

A l'époque je débutais, je n'avais pas l expérience ni le recul pour pouvoir argumenter en ma faveur ... J'ai fini par lâcher l'affaire au bout de 6 mois et me barrer à l'étranger monter ma propre boite ...

Bref ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
38 minutes ago, zules said:

... tout ça pour des gens qui n'en on rien à foutre de nos gueule, qui veulent juste leurs propres avantages/privilèges comme nous et ponctionner une partie toujours plus grande de notre force de travail à moindre coût/investissement...

D'accord avec tout ça mais c'est exactement le même principe avec des clients quand tu es indé, chacun cherche à tirer la couverture sur soi !
Mais ce n'était pas le cœur de la question ça, TROLL va ! 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
42 minutes ago, Troadegrafix said:

TROLL va ! 😁

Non du tout... les trolls ça provoque et fais des points godwin, tu as vu ça qqpart ? ;)

42 minutes ago, Troadegrafix said:

D'accord avec tout ça mais c'est exactement le même principe avec des clients quand tu es indé, chacun cherche à tirer la couverture sur soi !

Perso j'ai tissé de supers relations avec mes clients, les prix suivent, le respect aussi... bien loin du tableau peint en salariat plus haut. Et j'ai triplé mon salaire tout en prenant 3 mois de congé par an.

D'où mon analyse, et ma mise en comparaison avec l'entreprenariat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, zules said:

Non du tout... les trolls ça provoque et fais des points godwin, tu as vu ça qqpart ? ;)

Perso j'ai tissé de supers relations avec mes clients, les prix suivent, le respect aussi... bien loin du tableau peint en salariat plus haut. Et j'ai triplé mon salaire tout en prenant 3 mois de congé par an.

D'où mon analyse, et ma mise en comparaison avec l'entreprenariat.

3 mois de vacances ...quand je lis ça je suis perplexe je me dis que j'ai foiré quelquepart mais bon ... parfois certains ont le cu* bordés de nouilles, y-a des gens qui gagnent au loto aussi, oú qui trouvent la cure contre le cancer en cherchant à améliorer l'ouvre-boite electrique 😂 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas faire d'un cas particulier une généralité. C'est ridicule d’opposer un statut de salariat à celui d'indépendant. Les deux ont leurs avantages/inconvénients. Au delà de cela, c'est surtout d’être en accord avec ses propres ambitions, sa philosophie de vie... Et cela ne s’arrête pas aux simples rémunérations/statuts/jours de congés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les gars!
Interessant ce topic, ca fait un moment que je ne suis plus venu 😕
Comme en ce moment je commence à serieusement zieuter la porte, je passe un peu moins de temps à remplir les poches de mon bosse et plus à préparer la créa de ma boite...

Si je peux me peremettre d'emettre une opinion, je suis en general d'accord avec Zules. Je connais quelques anciens collégues qui se sont barré de Binyan (et pas forcement des top artists), sont passés freelances et qui en 3 ans sont devenus chefs d'entreprise avec 5+ salariés et un chiffre d'affaire de +/-1million AUD. Il faut quand meme avoir la business fiber. Ensuite, je sais que le marché francais est beaucoup moins bouillonnant qu'en Australie, mais bon ca fait reflechir...
Créer une boite de 3D, ce n'est pas juste faire des belles images, il y a beaucoup de business development, marketing, se structurer, savoir mettre de coté les choses qui nous paraissent primordiales et qui en fait ne le sont pas. Avoir la science du client et puis surtout toujours voir loin et grand sinon on n'avance pas...
Bref je reviendrai plus souvent lire vos interventions (desolé pour la longue absence)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 8 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

×
×
  • Create New...