Jump to content
meryon

Gloria Victis (court-métrage) Maya/Vray/Photoscan

Recommended Posts

yzjr9hy.jpg

 

Bonjour,

 

Je vous présente mon nouveau court-métrage GLORIA VICTIS dont l'action se déroule au musée du Louvre.

 

Pas mal de visites on été nécessaires pour photoscanner les statues et pour le travail de modélisation/textures.

 

Logiciels utilisés: Maya/Vray/Photoscan/Zbrush/Photoshop.

 

Voici le film : https://vimeo.com/182609342

 

et le Making of : 

 

J'espère que vous passerez un bon moment ! :)

 

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique !  Le jeux en plus avec des séquence de film, change un peu des montages "classiques"

 

 

Il faut une autorisation spéciale pour scanner les statues dans un musée ?

 

C'est exactement la question que je me suis posé.  ^_^

 

Comment as tu procéder pour le time lapse ? c'est un HDRI ?

 

Et juste par curiosité, tu as rendu dans un farm ? et combien de temps sa as pris pour le calcul de tes séquences ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous!

 

En ce qui concerne l'autorisation des statues je n'en ai pas la moindre idée. Il faudrait poser la question à un spécialiste en droit.

 

Pour moi, vu qu'il y a modification de l'oeuvre originale (recréation à partir d'un nuage de points, Zbrush, rééclairage) c'est une réinterprétation de l'oeuvre car ce n'est pas seulement une copie brute. Mais je peux me tromper. J'avoue que j'ai eu tellement d'autres difficultés sur ce court que je me suis dit: Basta! :)

 

Pour les timelapses j'ai acheté un pack de 10 séquences HDRs chez Hyperfocal Design : http://www.hyperfocaldesign.com/hdri-sky-maps/time-lapse-hdri-sky-domes-catalogue/

 

Il y a donc plusieurs moments dans la journée (aube, après-midi, soir, nuit, etc) et j'ai pioché là dedans. C'était plutôt cool!

 

D'autres séquences sont un simple VraySun animé.

 

Le film a été rendu sur une farm dans une petite boîte de prod oui ! Pour le temps global, j'avoue que je ne sais pas vraiment.

Il y a 30 plans, 100 à 600 images par plan et je dirai 1 à 2h par images voire plus dans certains cas. Donc à la louche... plusieurs mois de rendu! :)

 

Les séquences en noir et blanc viennent de plusieurs films. Majoritairement de chez Bergman, Hitchcock, Rossellini.

J'ai dérushé + de 2000 films pour trouver les bonnes séquences. Là aussi ça a été un peu long! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau, bravo ! si j'en crois les crédits, tu as fait la DA et le montage, pas d'intervention sur la 3d ? çà aurait été sympa de mettre les CG artists dans la boucle, histoire de parler cuisine, voire un peu de making-of.

Sur un plan plus subjectif, je trouve çà un peu long ... presque ennuyeux en fait, peut-être le montage joue-t-il sur cette impression. Mais à nouveau, c'est très subjectif, çà n'enlève rien aux évidentes qualités visuelles de ce projet. Par exemple, je trouvait The Third & The Seventh plus captivant, mais il est vrai que les sujets y sont plus variés, ce n'est pas vraiment comparable j'imagine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 à 2h par images voire plus dans certains cas.

 

:shock: ça parait beaucoup là, surtout si elles sont calculées avec une farm  ! J'aurais aimé en savoir un peu plus notamment sur les render settings ? VRay ? Quelle version ? Brute force/ LC ? IM ? Denoiser ou pas ?

 

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Techniquement, c'est sûr c'est du bel ouvrage !  :-)

Après j'ai aussi du mal avec le montage, je n'ai pas réussi à "entrer" dedans... Mais c'est très subjectif.

En fait une petite explication du contenu serait intéressante aussi, le pourquoi des séquences choisies par rapport au Louvre et aux sculptures présentées, etc...

Juste par curiosité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait une petite explication du contenu serait intéressante aussi, le pourquoi des séquences choisies par rapport au Louvre et aux sculptures présentées, etc...

Juste par curiosité.

 

Peut être n'y en a t-il pas: c'est justement pour ça que j'ai aimé cette animation. Je la vois comme une oeuvre d'art qui vise à provoquer des émotions chez le spectateur. Je n'ai pas cherché à "comprendre" mais juste à me laisser porter par le film.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau boulot dans l'ensemble...

J'ai beaucoup de mal à trouver une cohérence entre les images et les extraits de film, il n'y a pas vraiment de fil conducteur (ou du moins faudrait-il l'expliquer ?).

Comme Troad je n'ai pas compris le but de ce film... Toutes ces recherches de films institutionnels doivent nécessairement aider à faire passer un message, qu'on ne retrouve pas dans ces images. C'est donc long et pour moi un pur exercice de style...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant le montage, j'ai fait qqes autres court-métrages où j'essaie de traiter de la question mais dans un aspect un peu plus expérimental.

L'idée c'est que n'importe quelle image peut-être reliée à une autre pour créer du sens voire une troisième image qui, elle n'existe pas dans le montage mais seulement chez le spectateur. Ça a trait à l'inconscient on va dire.

Après je ne peux pas défendre le film sur ce point, ça reste une ambiance et un traitement particulier.

Je veux bien qu'on en discute et d'ailleurs je suis très content qu'on aborde plus ce sujet car c'est ce qui m'intéresse vraiment plus que l'aspect technique purement 3D. Mais je ne sais pas si c'est vraiment l'endroit. :)

 

Pour la technique 3D, je vais demander aux graphistes concernés pour qu'ils vous répondent mieux que moi.

 

Personnellement, je suis intervenu à toutes les étapes de la 3D, surtout texturing/scan 3d/éclairage. Par contre rendu Vray, je suis une bille et je risque de dire des conneries... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'idée c'est que n'importe quelle image peut-être reliée à une autre pour créer du sens voire une troisième image qui, elle n'existe pas dans le montage mais seulement chez le spectateur. Ça a trait à l'inconscient on va dire.

 

Merci meryon, c'est une explication qui me satisfait tout à fait: le sens de ce film est à trouver en nous mêmes. Pourquoi toujours vouloir attendre une explication de la part de son auteur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En rendu Vray on est en IR/LC pour les plans à lighting fixe et BF/LC pour ceux avec timelapse ce qui fait osciller les temps de rendu entre 20 minutes et 2h environ sur une farm correcte.

Mine de rien l'ensemble de la salle est réflective à un certains degré et avec le détail des maps ça finissait par flicker assez rapidement donc quand on avait le temps on boostait un peu les samples vray pour ne pas se prendre la tête (le denoiser de base de nuke nous flinguait les détails), on aurait pu optimiser ça avec un vrai denoiser mais on a souvent utilisé les moyens du bord.

On a eu pas mal de soucis avec les fireflies de réflexion de vray aussi, j'ai découvert quelques astuces depuis peu que je n'ai pas pu mettre en application sur le film mais une chose de sûr, cocher le subpixel mapping sur maya ça ne marche pas pour notre cas !

 

Pour l'aspect réalisation, je pense pouvoir avancer que l'équipe a commencé à entrevoir un début de signification sur la fin de prod à force de se manger l'animatique donc c'est normal si c'est un peu compliqué au premier visionnage.

Notre cher réal est assez avare en explication alors qu'il a une phrase toute faite qui résume bien l’œuvre selon moi "bah, gloria victis ça veut dire gloire aux vaincus parce que ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire et on en oublie donc les vaincus".

Cette phrase en tête et 54 visionnages plus tard j'ai eu le sentiment de comprendre l'essence du film, si ça peut en aider certains...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tes précisions, Medrach.

Pour info, le subpixel mapping ne t'aidera pas pour ton souci, en revanche, le Max Ray Intensity oui.

En revanche, pour les 54 visionnages, je passe mon tour - j'en resterai à 2, pour ma part. La partie 3d est nickel, rien à dire, le souci n'est pas là pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette phrase en tête et 54 visionnages plus tard j'ai eu le sentiment de comprendre l'essence du film, si ça peut en aider certains...

 

C'est bien ce que je pensais c'est incompréhensible à la première approche, ni à la seconde... mais attendre la 54ème pour avoir le "sentiment" de comprendre l'essence du film c'est de la torture !

N'importe quel publicitaire te le dira (je prends cet exemple car il s'agit de films très courts) : l'accroche d'une réalisation est primordiale pour captiver les spectateurs, et leur vendre un produit.

Là, et même si tu ne "vends" pas un produit, une fois arrivés à la fin du film, on n'a pas compris le message, c'est ce qui me gêne le plus.

Après côté 3D c'est nickel... mais ça ne suffit pas, au vu du temps et de l'énergie dépensés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien ce que je pensais c'est incompréhensible à la première approche, ni à la seconde... mais attendre la 54ème pour avoir le "sentiment" de comprendre l'essence du film c'est de la torture !

N'importe quel publicitaire te le dira (je prends cet exemple car il s'agit de films très courts) : l'accroche d'une réalisation est primordiale pour captiver les spectateurs, et leur vendre un produit.

Là, et même si tu ne "vends" pas un produit, une fois arrivés à la fin du film, on n'a pas compris le message, c'est ce qui me gêne le plus.

Après côté 3D c'est nickel... mais ça ne suffit pas, au vu du temps et de l'énergie dépensés...

Plutôt d'accord avec toi, Roland. En fait, au risque de paraître (trop) direct, mais honnête dira-t-on, je trouve ce film au final ennuyeux et assez prétentieux. Un peu comme un "fabuleux" film d'un réalisateur moldave encensé par Télérama / les Cahiers du Cinéma. Peut-être la faute à mon bagage culturel / artistique inadapté ... mais j'en vis très bien :P

Cela dit, et j'insiste sur ce point, l'aspect technique est à l'évidence maîtrisé.

 

Désolé pour ma franchise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 une fois arrivés à la fin du film, on n'a pas compris le message, c'est ce qui me gêne le plus.

 

 

Une fois arrivés à la fin du film, on entend à nouveau la voix du narrateur et le vent souffler ... exactement comme au début. la boucle est bouclée. Le début comprend la fin en germe, et la fin le début en germe. Les hommes trépassent, le mouvement éternel du Tao continue. Leurs oeuvres restent ... pour combien de temps ? Le temps existe t-il ?

Lol, c'est pourtant pas difficile de se laisser porter :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites

De ce que j'en ai compris (je ne parle pas en son nom) c'est justement ce que souhaite le réal, que vous ne compreniez pas nécessairement du premier coup et que personne n'y voit la même chose. Ce n'est pas un court métrage de fin d'étude ou une pub, pour cerner le bonhomme il faut aller s’intéresser à ses autres oeuvres : https://benjaminbardou.myportfolio.com/

C'est un passionné de montage oldschool et on est très loin de la plupart des courts métrage qu'on peut trouver sur le net mais on s'attendait à ce que les gens n'accrochent pas au premier abord, ce court saura toucher les fans de 3d comme les fans de montage et de ce que j'ai pu en lire jusqu'à maintenant ça a le résultat escompté :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je me doutait qu'il fallait que je change de dealer, mais là, j'en suis certain":

 

Attend faut pas laisser les gens fourguer leur came sur le forum de Matt non plus ! :-D :grin:

Je te propose un truc: dés que le sens d'une animation n'est pas immédiatement compréhensible --> Ban direct ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fois arrivés à la fin du film, on entend à nouveau la voix du narrateur et le vent souffler ... exactement comme au début. la boucle est bouclée.

 

Ben oui... ça se résume donc à une minute de discours, avec entre les deux interventions du vent...

Ah mais donc c'est ça : se laisser porter ?

Euh ok allez je sors :arrow: :arrow:  c'est devenu trop compliqué pour moi, ou bien en effet j'ai pas non plus la bonne came... :?:mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plutôt d'accord avec toi, Roland. En fait, au risque de paraître (trop) direct, mais honnête dira-t-on, je trouve ce film au final ennuyeux et assez prétentieux. Un peu comme un "fabuleux" film d'un réalisateur moldave encensé par Télérama / les Cahiers du Cinéma. Peut-être la faute à mon bagage culturel / artistique inadapté ... mais j'en vis très bien :P

Cela dit, et j'insiste sur ce point, l'aspect technique est à l'évidence maîtrisé.

 

Désolé pour ma franchise.

 Pas de soucis à te faire pour ta franchise, c'est le plus beau compliment que tu aurais pu faire au réal je pense !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 29 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

×
×
  • Create New...