Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 10/26/22 in Posts

  1. 2 points
    KruL

    Rémunérations graphistes 3d

    Je suis 100% d'accord avec TChadail. J'ajoute une nuance : tu peux, je trouve, faire une exception sur la 1ère affaire avec un client, en lui indiquant très clairement que la prochaine fois ce sera tarif normal. Parce qu'au delà du tarif pur, il y a ton travail spécifique qui est peut être plus qualitatif que ton concurrent, mais aussi tes qualités humaines, la qualité de communication que vous allez développer avec ce client etc. Et ça c'est difficilement quantifiable et après une première affaire réussie, ton client sera sans doute plus enclin à débourser plus pour t'engager toi. Ne pas se brader c'est sûr, faire un effort pour obtenir un client qui deviendra peut être un récurrent, oui. Et un seuil de rentabilité c'est le prix en dessous duquel tu ne dois pas aller, ensuite on a quand même une fourchette dans laquelle on a gagne plus ou moins bien notre vie. Moi j'adapte en fonction des clients / typologie / marché. Bon courage KruL
  2. 2 points
    TChadail

    Rémunérations graphistes 3d

    Bonjour, Un conseil pour avoir essuyé les platres pendant des années: pars d'entrée de jeu sur des tarifs qui fonctionnent pour toi. Savoir quel est le tarif pratiqué par la concurrence est vital, mais in fine c'est toi le maitre a bord, pas tes concurrents. Avec des tarifs trop hauts tu risques d'avoir des difficultés à trouver des clients, mais tarifer trop bas t'entrainera dans un cercle vicieux dont il sera difficile de sortir une fois que tes clients y sont habitués. La règle c'est d'estimer son seuil de rentabilité, Google t'aidera mieux que moi la-dessus, mais en gros tu définis la rémunération annuelle que tu aimerais avoir (de facon réaliste), tu retires toutes tes charges (toutes), et tu divises par le nombre d'heures travaillées en production (tu comptes pas les rdv clients, la compta, l'entretien de ton parc informatique etc ...): ca te donne ton seuil de rentabilité horaire. Ensuite, si disons le résultat c'est 40 euros (au pif), quand un client vient te voir et te demande de deviser une image qui va te prendre 20 heures de taf (exemple), tu devises a 800 euros et si tu arrives a faire le taf en 20 heures, hourra, ta société est rentable, tu gagnes de l'argent. Si tu mets 30 heures, tu n'atteindras pas l'objectif de remuneration que tu souhaites. Et si tu en mets 40, retourne a ton calcul pour voir si les charges ne sont pas devenues superieures aux bénéfices, dans ce cas tu vas mettre la clé sous la porte si tu continues comme ca. Encore une fois c'est crucial de prendre les bonnes habitudes dés le départ: pourquoi facturer moins quand tu lances ton activité ? Tu es sur de toi, de ta valeur, alors facture a ton seuil de rentabilité, ne te brade pas. Par contre tu peux pratiquer une remise pour 1ère collaboration (genre 5%). Ne prête pas attention aux dires de ton client qui te parle de ce que facturent ses autres prestataires: c'est son business pas le tien. Regarde ton seuil de rentabilité et sonde le marché pour avoir une idée réaliste des tarifs pratiqués. J'avais lu un petit bouquin excellent à ce sujet qui s'appelait, je te le conseille: https://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr/a-propos
  3. 2 points
    Je ne connais pas tes besoins, donc c'est difficile de dire si c'est l'outil qu'il te faut ou pas. Post Manager est super, quand le workflow s'appuie sur une post-prod assez poussée ... ça dépend du domaine sans doute, mais je pense qu'en archviz, la part de la post-prod s'est énormément réduite ces dernières années (et c'est un ancien fanboy PSDManager qui écrit ça). Après, chacun sa méthode, hein. Quitte à rentrer dans l'écosystème Pulze, je te conseille aussi de regarde Render Manager, un petit bijou. Tu l'as compris, les produits Pulze, je les aime d'amour ! Bye !
  4. 2 points
    @Troadegrafix oui, sans problème. Tu dois utiliser le module Objects, puis dans les réglages que tu souhaites exposer, tu sélectionnes Transformation, ce qui te permettra ensuite de récupérer (="fetch" dans la langue de Shakespeare) la transformation de ton objet pour chaque setup.
  5. 1 point
    Mo13

    Rémunérations graphistes 3d

    Merci pour vos précieux retour. Par contre, un petit bémol quant à savoir combien de temps je passe en moyenne sur un projet, et vous comprendrez je pense, qui dépend du type de projet, des bugs rencontrer( j'en ai eu), du type de client allant de confiant à "ultra exigeant" (j'en ai eu aussi). c'est pourquoi, je misais plus sur un prix moyen comme pratiqué autour de moi pour me situer sur le marche. En tout cas, je vais appliquer vos conseils au fil de mon expérience de réelle indépendante. Mo
  6. 1 point
    Il faut faire le tri, je te l'accorde ! 😁
  7. 1 point
    Oui c'est vrai, comme quoi tu dis pas que des conneries !! 😂😂😂 😇 Non mais merci encore, ta présentation était très convaincante, mais comme je te le disais au tel, on est charette en permanence ici, et j'ai bien du mal à faire de la veille techno, pourtant essentielle, la preuve ! C'est vrai que l'interface est propre et très intuitive (mise à part que j'ai pas trouvé pour l'histoire des transformations, mais ma femme dirait que je ne sais pas chercher ! 🤣 ) Si je chipote, il y a un petit temps de latence dès qu'on change de setup, mais c'est peut-être dû à ma config... Du coup, ça me donne envie de regarder sérieusement du côté de Post manager, ça pourrait peut-être bien répondre à mes besoins ici... 🤔
  8. 1 point
    C'est pas faute de l'avoir dit ... au risque parfois d'insister un peu, mais Scene Manager est tellement fantastique ! je suis ravi que tu kiffes !!
  9. 1 point
    Ah yes !! Merci !! Je me disais bien aussi... Bon en tous cas, je confirme, je me demande comment j'ai pu me passer d'un tel outil !
  10. 1 point
  11. 1 point
    OK donc à priori je reste sur ma proposition initiale : Xref scene linkée à un dummy, animé pour changer de position.
  12. 1 point
    Salut, Au lieu de partir sur une solution avec une XRef scene, pourquoi pas plutot utiliser des XRef Objects ? Je travaille rarement avec les XRef , mais il me semble qu'on peut placer les XRef objects ou l'on veut et autant de fois qu'on le souhaite dans la scene non ? Ca répondrait a ton probleme. Sinon je pense aussi aux proxys: tu fais ton batiment, tu l'exportes ensuite en proxy et tu viens le placer autant de fois que nécessaire dans ta scene principale.
  13. 1 point
    Troadegrafix

    Archi int - Nantes

    Disons que les clients comprenaient assez bien le fait qu'une scène 3d pour de l'image fixe puisse aussi servir assez rapidement à lancer une animation, alors qu'adapter cette même scène pour du temps réel demande du travail supplémentaire et leur donnait l'impression de payer 2 fois pour la même chose, avec un intérêt relatif. En effet je suis d'accord, quitte à faire du temps réel il faut aller au bout de ce que propose ce principe, donc oui configurateur, système immersif, etc.
  14. 1 point
    Nicolas Caplat

    Archi int - Nantes

    @Troadegrafix je pense que quitte à utiliser des solutions comme Unity ou UE, autant proposer un configurateur temps réel... c'est là qu'il y a le plus de valeur ajoutée à mon avis.
  15. 1 point
    Hello @Troadegrafix, Je suis ravi de lire que ça bouge de ton côté Pour Scene Manager, à ma connaissance ça n'alourdit pas vraiment la scène ... mais ça fait longtemps que je n'ai plus de scène sans SM, donc difficile de savoir vraiment. En tout cas, ça ne m'a jamais choqué. Concernant ta station de travail, je te conseillerai plutôt de contacter Olivier Chagnoux chez APY (Tel fixe : 01 84 17 77 44 / 01 60 92 92 90 - Tel Mob : 06 17 49 22 91). Non pas que Progiss ne soit pas bien, mais ils ne fournissent que du HP, ce qui se traduit par un manque de souplesse sur les composants proposés. Alors qu'avec APY, tu peux vraiment te faire une config de qualité et sur mesure.
  16. 1 point
    Nicolas Caplat

    Archi int - Nantes

    Que dalle, non, trop léger, oui. En fait, même si je ne suis plus freelance depuis 1 an, je persiste à vouloir valoriser le travail des artistes 3d indépendants comme ils le méritent (et QUAND ils le méritent, mais c'est une autre histoire 😁) ... ça me rend dingue de voir des gens talentueux, travailleurs, motivés, dévaloriser leur travail - ou tout au moins, ne pas le valoriser comme il se doit. Les créatifs de tous bords ne sont rien sans des moyens maitrisés de visualiser, de partager leurs projets. Nous avons des compétences, acquises avec le temps, la curiosité, la passion des technologies et du travail bien fait, et ça, pardon, mais ça mérite du budget. grrrrrr 😋
  17. 1 point
    Nicolas Caplat

    Archi int - Nantes

    Salut @Nicolas J ! Merci pour ton feedback Tu as raison pour le bloom/glare sur certaines zones des visites virtuelles, je suis allé un peu vite, pas contrôlé que c'était ok sur toutes les vues effectivement. Pour les infos que tu demandes, voilà, rien de sorcier: - nombre d'images: 44 pour le T4 / 35 pour le T3 - taille de rendu: 12200 x 2048 (pas jugé nécessaire de pousser en Ultra avec Layama, en 24400 x 4096) - temps de calcul: entre 20 minutes et 1 heure par image grosso modo, avec une Noise Limit à 5.0 % + Denoising Corona High Quality. Merci le ThreadRipper ! - temps de préparation: peut-être 10-15 minutes pour placer les caméras, et à peu près pareil pour le temps de "compilation" Layama une fois les images calculées. Pour ce qui est du prix "raisonnable", pas mon problème. Soit le client a le budget nécessaire, soit il ne l'a pas 😊 avant de ne plus être freelance, j'avais déjà fini par mettre un terme à ce genre de problématique - on n'est pas des marchands de tapis. Vous voulez du boulot de qualité, vous devez y mettre le prix. Vous n'avez pas le budget ? alors on va éviter de se faire perdre mutuellement du temps, et on passe à autre chose. Info supplémentaire: J'ai utilisé le mode Prepare Scene for Render du Layama Exporter, et soumis mes images à calculer à Pulze Render Manager (what else anyway ?)😍😍.
×
×
  • Create New...